Lecture en déambulation : Compagnie Préface – Il était une fois… La Fôret. Dimanche 22 août – 17h

Il était une fois… la fôret

« Il y a 10 000 ans, nous sommes parvenus à l’aube des temps holocènes. Le niveau des mers a monté de 120 mètres, la forêt s’est précipitée plus vite encore et le visage de la France a été totalement bouleversé.

Nous allons perdre d’un coup tous nos repères et errer sans montre ni boussole, sans carte ni lampe, durant des millénaires. Il sera désormais impossible de savoir précisément où l’on est.

La forêt est enchantée. Elle a mille apparences et se métamorphose sans en avoir l’air. On peut y tourner en rond sans fin sans jamais rien reconnaitre, comme ensorcelé.

La forêt a une histoire.

(Mais) la grande forêt vierge de France reste insaisissable, et pour cause voilà des milliers d’années qu’elle a disparu, tombée sous les coups de hache. »

Lecture d’après l’ouvrage « 20 000 ans ou la grande histoire de la nature » de Stéphane Durand

Des majestueuses baleines aux bouquetins espiègles en passant par les nuées d’oiseaux qui peuplent ses cieux ou les rivières pavées de nacre, lagons bleu azur et forets équatoriales, la France nous accorde depuis plus de 20 000 ans un spectacle naturel prodigieux mais occulté. C’est le syndrome de l’amnésie écologique : on n’imagine pas que la France fut d’une incroyable richesse naturelle et que cette surabondance fut longtemps la norme ; c’est la rareté actuelle qui est exceptionnelle… La nature a une histoire et elle est intimement liée à celle des hommes. Écrit dans une langue alerte et légère, le livre fourmille d’anecdotes étonnantes sur la biologie et l’écologie de toutes ces espèces, mais également sur les hommes qui en ont été les témoins. C’est une ode au potentiel de la France sauvage.

Forêt d’Auberive

La forêt domaniale d’Auberive fait partie du 11e parc national français : le Parc national de forêts. Au carrefour des influences climatiques continentale et océanique, subissant des entrées méditerranéennes et alpines, elle compte jusqu’à plus de quinze essences d’arbres par hectare, le hêtre étant la plus courante. Également du fait de leur ancienneté et d’un boisement quasi-continu, elles abritent de nombreux milieux naturels : marais tufeux, pelouses calcaires, prairies, riches en espèces parfois rares comme le Sabot de Vénus. Si les populations de cerfs, chevreuils et sangliers sont très abondantes, on rencontre également des espèces remarquables comme le chat sauvage ou la cigogne noire.


Réservations / Informations

Gratuit pour tous
Réservations obligatoires au 03.25.84.20.20 ou via le formulaire ci-dessous.

La programmation des concerts et des représentations théâtrales peut être modifiée en raison des mesures mises en place par le Gouvernement. Les événements se dérouleront dans le respect des mesures sanitaires en vigueur.