Conservatoire de la Pomme

CONSERVATOIRE DE LA POMME

> Les trois vergers de l’Abbaye d’Auberive, implantés dans un parc de 6,5 hectares, abritent un patrimoine écologique important. Quelques 70 fruitiers, principalement des pommiers, mais aussi des poiriers et des pruniers, y sont conservés.

> Quelques une de ces variétés (Calville aromatique, Codlin Hollandais, Luckert, Transparente de Croncels et Belle fille de Bourgogne, et poiriers comme Frédéric de Würtemberg) sont rares, certaines si rares que l’abbaye pourrait être le seul endroit en France les possédant encore.

> En reconnaissance de ce « trésor », l’abbaye s’est unie avec l’Association des Croqueurs de Pommes de Sud Champagne. Le but est de protéger les arbres existants et de planter de nouvelles variétés. En tant que « Conservatoire de la Pomme » nous travaillons à conserver les variétés existantes en les doublant ; et à retrouver les variétés endémiques bien adaptées à nos climats. Nous avons donc pour objectif de replanter environ 45 fruitiers dans les prochaines années.

> Ces 50 dernières années, la production industrialisée des fruits et les sélections génétiques des variétés ont peu à peu diminué le choix sur les étalages de nos marchés. Beaucoup de variétés autrefois communes sont en danger de disparition. C’est pourquoi l’Abbaye s’engage sur la voie de la protection de ce patrimoine et sur le développement d’activités sur ce thème.